Mes dernières lectures #3

Hello mes petits chats !
On se retrouve aujourd’hui pour mon dernier article de 2016 qui reprendra mes dernières lectures (3ème édition) !
A partir de 2017 je vais essayer d’être plus régulière dans cette catégorie d’articles et écrire au sujet de tous les livres que je lis (pour l’instant, vous n’aviez vraiment que mes coups de coeurs ou ceux dont je voulais vraiment vous parler). Je posterai donc plus régulièrement des articles livresques.. j’espère que cette initiative vous plaira!

Tout d’abord, faisons une petite mise au point sur mon « Reading Challenge« , maintenant que nous sommes à la fin de l’année. J’aurai lu au cours de cette année 2016 en tout et pour tout 38 livres, pour un objectif de 45 que je m’étais fixée à la base. Je vous disais mon dernier article « Mes dernières lectures » que je savais que je n’arriverais pas à boucler l’objectif, mais je ne suis pas si loin que ça donc je suis plutôt satisfaite ! Pour l’année prochaine, je maintiens cet objectif de 45 livres, et surtout je continue à écrire mon « reading journal » pour avoir une vue d’ensemble de mes lectures.

« The Essex Serpent » – Sarah Perry

livre-2

Mon avis: Sur ma liste depuis un petit temps, je n’ai pas pu résister quand je l’ai vu dans sa couverture en édition spéciale pour les magasins Waterstones (lors de ma petite virée à Canterbury). Ce roman parle d’une jeune veuve londonienne, Cora Seabourne, passionnée par la nature et qui, à la mort de son mari, part en ‘retraite’ dans le Essex afin de rechercher et d’étudier des fossiles. Très vite, elle entend parler du mythique « serpent de l’Essex », une créature monstrueuse qui vivrait dans les eaux du Blackwater, et se met en tête de découvrir ce ‘monstre’.

Totalement emballée dès les débuts du roman, j’ai un peu déchanté vers le milieu. J’ai un peu eu l’impression que l’histoire démarre au quart de tour, et puis redescend rapidement pour prendre une vitesse de croisière qui était somme toute sympathique, mais moins addictive que le début. La fin m’a également encore un petit peu plus déçue. J’ai cependant apprécié le caractère « anti femme de l’époque victorienne » du personnage principal qu’est Cora et l’atmosphère générale dans laquelle baigne l’histoire.

Note: 7/10

 ****

« Les Collines d’Eucalyptus » – Thu Huong Duong

livre-1

Mon avis: Gros gros gros coup de coeur pour ce roman. J’étais déjà tombée sous le charme du premier livre que j’avais lu de cet auteure (« Terre des oublis ») mais celui-ci m’a bouleversée encore plus. L’atmosphère est tellement prenante, on est totalement plongé dans l’univers carcéral vietnamien avec Thanh (le personnage principal), on partage avec lui ses histoires d’amours homosexuelles (mal vues au Vietnam), ses doutes, ses repas, ses moments de joies, ses moments de solitude, sa pénitence, etc. Les scènes sont décrites à la perfection, l’histoire est bouleversante. Et puis ces paysages, ces odeurs et ces sensations provenus tout droit du Vietnam que l’on ne veut plus quitter… j’ai eu beaucoup de mal à refermer le bouquin. Bref, un livre hautement addictif et l’un de mes plus gros coups de coeur de 2016 !

De plus, ce livre est en fait une hypothèse sur la disparition (réelle!) de Thanh, le neveu de l’auteure. Un autre ouvrage, « Sanctuaire du coeur », relate une autre hypothèse expliquant de la disparition soudaine de ce jeune homme… il me tarde de lire cet autre roman!

4ème de couverture: Thanh, jeune homme sans histoire et fils modèle, est homosexuel. Tombé sous la coupe d’un mauvais garçon, il fuit sa famille et sa ville natale. Désespérément seul, il ne peut confier à personne les affres de sa relation avec son compagnon qui le manipule. Thanh finit par s’enfuir à Saigon, croyant trouver refuge dans l’anonymat de la métropole. Somptueuse variation sur le thème du retour de l’enfant prodigue, Les Collines d’eucalyptus est un roman éclairé par la compassion et l’intelligence humaine qu’un écrivain au sommet de son talent témoigne à ses personnages.

Note: 10/10

****

« Le livre des secrets » – Fiona Kidman

livre-3

Mon avis: ce livre faisait partie de ma box Kube, que j’ai essayé en « one-shot ». J’avais demandé un roman dans lequel je puisse découvrir une autre culture, qui me fasse voyager et ressentir des émotions: je n’ai pas été déçue (mis-à-part peut-être pour les émotions). J’ai reçu ce livre qui se passe en Zélande (alors que, justement, une de mes meilleures copines y partait ce weekend-là pour un an, le hasard est marrant parfois!) et qui parle de la culture des kiwis et des maoris. C’est un livre que j’ai apprécié, sans pour autant vraiment m’attacher aux personnages (ce pourquoi je disais que je n’avais pas vraiment ressenti d’émotion). Certains passages sont trop lents, surtout au début du livre, et l’histoire contient de sérieux creux selon moi. Mais, cela reste une bonne découverte et je suis ravie d’avoir reçu ce livre dans ma box.

4ème de couverture: Aux yeux de tous, Maria est une sorcière. La sorcière de Waipu. Bannie par les siens, elle a trouvé refuge dans la maison de sa naissance. Parmi les vestiges du passé, elle découvre le journal de sa grand-mère : le livre des secrets. Comme elle, Isabella était aventureuse, indocile. Comme elle, pour exister dans une communauté masculine, elle a choisi la résistance. Une diablesse, comme elle…

Note: 8/10

****

« Nord et Sud » – Elizabeth Gaskell

nord-et-sud

Mon avis: Un autre livre reçu dans une box, mais cette fois-ci une box à laquelle je suis abonnée: celle d’Exploratology. (Je recevrai donc tous les mois un roman sous les bons conseils de Marjorie, la créatrice de la box). Ce livre me tentait énormément lorsque je l’ai découvert, et je n’ai absolument pas été déçue. C’est une pépite, dans le genre des roman d’Austen et des soeurs Brontë que j’aime énormément.. La personnage principale, Margaret Hale, est terriblement attachante et je me retrouve en elle sous pas mal de facettes. Le roman parle (entre autres) d’une histoire d’amour impossible entre Margaret et Mr. Thornton (sans être un roman à l’eau de rose), sous fond de lutte sociale des classes. Une magnifique découverte que j’ai dévoré en quelques jours et que je referme à l’aube de 2017, curieuse de découvrir les autres romans que la box Exploratology me réserve, en espérant qu’ils soient tous aussi bien que ce dernier.

4ème de couverture: Dans l’Angleterre victorienne du milieu du 19e siècle, la jeune et belle Margaret Hale mène une vie confortable auprès de ses parents, dans la paisible et conservatrice région de la Cornouailles. Son père, ministre paroissial, décide un jour de renoncer à l’Eglise et part vivre avec sa famille dans le Nord de l’Angleterre. Margaret se retrouve alors plongée dans le monde industriel, ses duretés et sa brutalité. Au contact des ouvriers, la conscience sociale de la jeune fille va s’éveiller et la transformer radicalement.

Note: 9/10

****

Et vous? Avec quels livres finissez-vous l’année ? 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s