Mes dernières lectures #5

Bonjour mes petits chats!

Je vous retrouve aujourd’hui avec la 5ème édition de « Mes dernières lectures » et ça me met en joie, parce que j’aime bien vous parler littérature. En ce qui concerne mon challenge, j’avance plutôt bien puisqu’au moment où je vous écris cet article j’ai déjà lu 6 livres sur les 45 prévus pour 2017, j’ai entamé le 7ème (un gros, très gros livre dont je vous parle bientôt… mais si vous me suivez sur Instagram vous savez probablement de quoi je parle (teasing de fou)), et le mois de janvier touche seulement à sa fin ! Allez, c’est parti pour un brin de causette sur les derniers bouquins que j’ai dévoré (ou pas).

« La vie selon Juan Salvador, palmipède d’Uruguay » – Tom Michell

cvt_la-vie-selon-juan-salvador-palmipede-duruguay_2365

Mon avis: Un livre offert par Perrine à l’occasion de notre deuxième swap, qui a directement attiré mon attention grâce à sa couverture toute mignonne. Une jolie histoire très touchante grâce aux deux personnages principaux auxquels on s’attache très vite, surtout, bien entendu, à Juan Salvador le petit manchot (je suis une fille à chat mais je vous avoue que pour le coup j’aurais bien troqué mon chat pour ce petit manchot (je suis cruelle)). Un roman qui se lit très vite, dans lequel on apprend beaucoup de choses sur l’Argentine, sa culture et ses habitants et, surtout, sur l’espèce animale du manchot. J’ai été transportée par ce livre, au point de verser une petite larme lors des dernières pages, très émouvantes.

4ème de couverture: Les plus belles histoires sont celles qui transforment votre vie pour toujours. Tom Michell a vingt ans lorsqu’il quitte son Angleterre natale pour aller enseigner l’anglais en Argentine, des rêves de Che Guevara et de périples en mobylette plein la tête. Lors d’un court séjour en Uruguay, un accident pétrolier cause la mort de milliers de manchots. Sur la plage, alors qu’il contemple ce carnage, Tom remarque que l’un des animaux est toujours vivant. Il vient à son secours, le nettoie et le nourrit, lui sauvant ainsi la vie. Mais quand Tom le ramène à la mer pour le relâcher, le manchot refuse de le quitter. À plusieurs reprises, il ressort de l’eau et va même jusqu’à traverser la route pour rejoindre Tom. Qu’à cela ne tienne, ce dernier décide de l’emmener avec lui en Argentine. Terminée, la bohème cheveux au vent : commence alors une drôle de vie pour les deux nouveaux colocataires, mais l’espiègle manchot, désormais baptisé Juan Salvador, devient la mascotte de tout le campus. Personne ne résiste aux charmes de cet être hors pair qui finit par transformer l’existence de tous ceux qui croisent son chemin.

Note: 8/10

****

« Les fiancés de l’hiver » – Christelle Dabos 

passe-miroir

Mon avis: J’ai a-do-ré ce livre. J’en avais beaucoup entendu parler (notamment via le groupe de lecture de Mango&Salt), et il est directement entré dans ma liste de livres à lire. A force d’en entendre des éloges, je ne pouvais plus attendre, je l’ai acheté et je l’ai dévoré en quelques jours. L’univers est super chouette, magique, féerique (certaines du groupe ont tenté la comparaison avec Harry Potter, je n’irai pas jusque là non plus), l’ambiance est très prenante: on en serait presque à avoir froid avec Ophélie, protagoniste principale, lorsqu’elle débarque dans les contrées glaciales du Pôle avec sa capitale flottante. On s’attache à tout le monde assez vite, mais surtout à Ophélie et son côté nigaude et à Thorn, malgré la distance qu’il met et la froideur qu’il affiche. Bref, un réel coup de cœur et j’ai vraiment hâte de lire le tome 2 !

4ème de couverture: Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l’Arche d’Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. A quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d’un complot mortel.

Ma note: 9/10

****

« Le marchand de passé » – José Eduardo Agualusa

passes

Mon avis: bon, on ne va pas tourner autour du pot pendant des heures, je ne vous cache pas avoir eu une énorme déception pour ce bouquin qui me semblait pourtant très prometteur. Il s’agissait du troisième livre reçu via Exploratology (ma box livresque mensuelle) et la note que Marjorie, la créatrice de la box, avait écrit pour accompagner le livre m’avait enthousiasmé. Pourtant, les premières pages tournées j’ai tout de suite senti que ce livre ne serait pas pour moi, et je ne me suis pas trompée. Je ne suis jamais rentré dans l’histoire, les personnages ne m’intéressaient pas et je me suis sentie perdue dans toutes ces références à la politique et à l’histoire de l’Angola. Je n’ai pas du tout voyagé et je vous avoue avoir péniblement terminé ce livre (j’ai même voulu abandonner plusieurs fois (ce qui ne me ressemble pas) mais comme le livre était court, je me suis dit qu’il fallait que je le finisse). Bref, on ne peut pas gagner à tous les coups et c’est le risque que j’ai choisi de prendre en m’abonnant à cette box (mais cela ne remet absolument pas en question mon abonnement, et il me tarde de recevoir le livre suivant).

4ème de couverture: À Luanda, à la fin de la guerre révolutionnaire, Félix Ventura, le bouquiniste albinos, crée de faux passés qu’il vend aux nouveaux riches. Ses clients sont des entrepreneurs prospères, des hommes politiques, des généraux, tous ont assuré leur avenir. Il leur faut donc transmettre à leurs enfants un bon passé. Félix leur construit des généalogies flatteuses, des portraits d’ancêtres, des mémoires brillantes. Il en vit bien, jusqu’à l’arrivée d’un mystérieux étranger à la recherche d’une identité angolaise. Alors, dans un vertige, le passé envahit le présent et tout bascule.
Satire féroce et pleine d’humour de la société angolaise, ce Marchand de passés est surtout une réflexion sur la construction de la mémoire et ses ambiguïtés.

Note: 3/10

****

Quels ont été vos derniers coups de cœur littéraires? 

Publicités

5 réflexions sur “Mes dernières lectures #5

  1. Hello 🙂
    Chouettes lectures !
    La Passe-Miroir c’est un de mes coups de coeur … Comme toi, je l’ai dévoré en quelques jours ! Le deuxième est encore plus chouette, tu verras ! Et le tome 3 sort cette année, j’ai bien hâte !

    Pomeline

    J'aime

  2. Hello Aude,
    Chouette article ! Je me note « La vie selon Juan Salvador, palmipède d’Uruguay » qui me tente assez 😉
    Concernant la Passe-Miroir, je l’avais beaucoup aimé également ! Je lui reprochais juste quelques longueurs et le côté un peu transparent d’Ophélie (je crois bien être la seule à avoir eu ce sentiment 😉 qui souffrait – à mon sens – de la comparaison avec les autres personnages, tous plus flamboyants les uns que les autres . Mais, je ne vais pas tarder à me jeter sur le tome 2.

    À bientôt !

    J'aime

    1. Hello Myriam, merci pour ton commentaire! J’adore discuter littérature 🙂 Concernant la Passe-Miroir, je pense que c’est la volonté de l’auteure, pour montrer à quel point elle n’est pas de ce monde et pourquoi elle ne s’intègrera jamais (tout du moins dans le premier tome, attendons de voir ce que donne la suite !). Je ne sais pas encore quand je vais lire le tome 2, mais dans pas très longtemps je pense, j’ai envie de me replonger dans cet univers !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s