Outlander, l’addiction

Bonjour les chats !

Attention, aujourd’hui je vous propose un article que vous lirez à vos risques et périls… car son contenu est hautement addictif. Comme je vous le disais dans mon article précédent sur mes dernières lectures, j’avais commencé un très (très) gros livre pour terminer mon mois de janvier en beauté. Ce livre (si vous me suivez sur Instagram vous le saurez sans doute déjà) est le troisième tome d’Outlander intitulé « Le Voyage ».

outlander

Avant de rentrer dans le vif du sujet, je vous propose, si vous ne connaissez pas encore Outlander, un résumé de l’histoire du tome 1 sorti tout droit d’Amazon.fr : « 1945. Claire passe ses vacances en Écosse, où elle s’efforce d’oublier la Seconde Guerre mondiale auprès de son mari, tout juste rentré du front. Au cours d’une balade, la jeune femme est attirée par un mégalithe, auquel la population locale voue un culte étrange. Claire aura tôt fait d’en découvrir la raison : en s’approchant de la pierre, elle se volatilise pour atterrir au beau milieu d’un champ de bataille.
Le menhir l’a menée tout droit en l’an de grâce 1743, au cœur de la lutte opposant Highlanders et Anglais. Happée par ce monde inconnu et une nouvelle vie palpitante, saura-t-elle revenir à son existence d’autrefois ?« 

Oh mon dieu, Outlander

J’ai été pour la première fois confrontée à cette saga via le blog de Mango&Salt qui n’en disait que du bien, mais; je ne sais pas pourquoi, je n’ai pas eu plus que ça envie de me plonger dedans. Ensuite, sur le groupe facebook du club de lecture, tout le monde en parlait et n’en faisait que des éloges, les critiques étaient toutes plus que positives, ce qui a éveillé ma curiosité.. Seulement, quand je me suis renseignée sur les livres, j’ai vite déchanté: 8 tomes (qui sont des énormes volumes d’environ 1000 pages pour « les plus courts »), donc certains en deux livres.. au vu de la taille de ma pal (= pile à lire), je me suis dit « no way, laisse tomber, j’ai pas le temps et déjà trop de livres à lire« .

J’ai ensuite appris (toujours via le groupe de lecture) qu’Outlander faisait l’objet d’une adaptation série et que, semblerait-il, l’adaptation était vraiment pas mal ! Du coup, un soir lorsque avec l’homme on n’avait plus de séries à regarder et qu’on cherchait quelque chose de nouveau, je lui ai proposé de commencer Outlander. On a assez vite accroché à l’univers de la série, qui se passe donc en Ecosse et qui nous en mets plein les yeux avec ces paysages à couper le souffle (d’ailleurs cette série y est un petit peu pour quelque chose dans notre voyage en Ecosse planifié pour mai 2017). On s’est assez vite sentis plongés dans l’histoire, qui pourtant au début me semblait pourtant un peu trop cucul la praline, mais ce n’est qu’au début, après ça devient palpitant (voire un peu glauque sur la fin). Personnellement, je m’identifie au personnage principal de Claire par certains points, notamment sa passion pour les plantes et ses remèdes de grand-mère. Le personnage de Jamie est captivant (et puis l’acteur est beau, ce qui ne gâche rien) et les personnages secondaires sont tout aussi attachants. Et hop, ni une ni deux on dévore la saison 1 en une semaine.

Je dois avouer qu’en plus j’en ai appris beaucoup sur cette partie de l’Histoire (l’Ecosse, les highlanders, les clans, la révolution  jacobite, etc.) que je ne connaissais pas vraiment et c’est toujours chouette de découvrir des choses.

(désolée pour la mauvaise qualité des images, random Google)

Les épisodes ont un rythme soutenu et sont tous très bien écrits, tout du moins dans la première saison. Parce que c’est là que ça se gâte, la saison 2 ne démarrant pas sur les chapeaux de roues dirons nous (l’homme a d’ailleurs abandonné au deuxième épisode). Le changement de décor y est très certainement pour quelque chose (cela se passe à Paris) et les complots politiques font que le rythme est hyper lent et que cela devient parfois difficile à suivre. J’ai voulu décrocher moi aussi, mais les commentaires du groupe et ceux d’une amie qui me disaient de m’accrocher car la fin de la saison vaut vraiment le coup m’ont fait tenir bon… à raison. Parce que oui, je le reconnais, arrivée à la fin du dernier épisode de la saison 2 le samedi soir à minuit, j’étais littéralement envoûtée et il fallait impérativement que je sache la suite… sauf que la saison trois de la série ne sortira qu’en avril.

Impossible d’attendre, je cours au Cook & Book le dimanche fin de matinée (une aubaine (ou un gouffre financier c’est selon) que cette librairie soit située à 10 minutes à pied de chez moi et ouverte le dimanche) afin de me procurer le troisième volume de la saga (les saisons équivalant à un tome pour l’instant).

Ce dernier était à peine dans mes mains que je l’avais déjà commencé et comment vous dire que j’ai littéralement passé mon après-midi entière dessus, complètement captivée… 448 pages de dévorées en une demi-journée, c’est dire. J’ai un peu l’impression de me retrouver dans le même état d’esprit que quand je lisais Harry Potter: désemparée une fois le livre posé (car oui, malheureusement il faut dormir et aller travailler); immédiatement transportée dans l’univers le livre à nouveau ouvert; passionnée par les mots, les descriptions, les personnages, leurs histoires; remplie d’émotions lors de passages palpitants ou émouvants, etc. Alors bien sûr (je vous entends d’ici) tout n’est pas rose non plus et je n’apprécie pas chaque passage que je lis (certains frisent un peu trop le non-sens), (et je n’aime décidément pas quand ils quittent l’Ecosse) mais cela n’en fait tout de même pas moins une lecture passionnante et une découverte incroyablement forte d’un univers captivant.

livre

Je prévois déjà l’achat des tomes suivants dans mon budget (les livres ont un certain prix hum) car je sais que je vais rapidement dévorer celui-ci et qu’il va me falloir toujours plus de cet univers écossais. Du coup, me voilà embarquée dans la lecture des tomes alors que j’avais dit « no way« … la vie est pleine de surprises n’est-ce pas?

Connaissez-vous Outlander ? Seriez-vous tentés par cette saga ? 

 

Publicités

3 réflexions sur “Outlander, l’addiction

  1. J’ai vu toute la première saison, comme toi, en me demandant un peu ce que c’était que cette série événement ! Et j’ai adoré, l’ambiance, l’Ecosse, comment les épisodes sont construits… J’ai pas encore regardé la suite, parce que comme ton homme, je n’aime pas du tout l’idée que ça se passe ailleurs qu’en Ecosse, mais bon je compte bien m’y remettre un jour. Cette saga me semble être une valeur sure 🙂
    Le seul truc qui m’embête un peu dans les livres, c’est que je trouve les couvertures super jolies, toutes simples, mais comme la série est sortie le premier tome a l’affiche de la série ! :O

    J'aime

    1. Hello Cindy,
      Hahaha tu m’as bien fait rire avec ton dernier commentaire car j’ai eu exactement la même réflexion pour la couverture du tome 1 🙂 Mais oui, en effet, cela me semble aussi être une valeur sûre et je considère déjà les tomes comme des « refuges » quand je n’ai plus rien à lire, que je ne suis pas inspirée ou que j’ai besoin de réconfort ! 🙂 bon weekend à toi

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s