Mes dernières lectures #7

Bonjour les chatons!

Vous rendez-vous compte que c’est déjà la 7 édition de « Mes dernières lectures », qu’on est déjà fin mars et que j’ai déjà lu 15 livres pour mon Reading Challenge? Comme le temps passe vite, c’est fou !

On se retrouve donc aujourd’hui pour un nouvel article littéraire car je vais vous parler des quatres derniers livres que j’ai lu (en vrai c’est 4 et demi mais j’ai arrêté Emma de Jane Austen en cours de route alors je ne le compte pas), qui étaient tous de très bonnes lectures et, attention spoiler, j’ai même eu un énorme coup de cœur !

« The Light Between The Oceans » – M.L. Stedman

the light oceans

Mon avis: Ce livre m’a été prêté par ma belle-mère, qui avait été touchée par l’histoire et surtout par la beauté des mots et l’anglais utilisé dans ce roman. Si j’avais tout de suite été séduite par la couverture, je dois avouer que les premières pages m’ont fait un petit peu déchanter. Je n’accrochais pas réellement, et je trouvais dommage qu’une grosse partie de l’intrigue soit dévoilée dans le prologue, pour ensuite commencer le chapitre 1 quelques années plus tôt, alors que l’on sait pertinemment ce qu’il va se passer si on a lu les premières pages… (en fait, la 4ème de couverture de mon édition ne dévoile rien mais j’ai par la suite remarqué que d’autres édition y dévoile cette partie de l’intrigue… dommage!). Ma belle-mère me l’ayant chaudement recommandé, j’ai tout de même persévéré et je me suis finalement prise dans les filets de l’histoire une fois passé les 100 premières pages. Ce roman est en effet très touchant, l’histoire est poignante et on partage les sentiments des personnages principaux, torturés entre amour parental et justice. Une lecture agréable, qui m’a arraché quelques larmes à la fin du roman!

Quatrième de couverture: After four harrowing years on the Western Front, Tom Sherbourne returns to Australia and takes a job as the lighthouse keeper on Janus Rock, nearly half a day’s journey from the coast. To this isolated island, where the supply boat comes once a season, Tom brings a young, bold, and loving wife, Isabel. Years later, after two miscarriages and one stillbirth, the grieving Isabel hears a baby’s cries on the wind. A boat has washed up onshore carrying a dead man and a living baby.

Note: 7.5/10

****

« 20 ans avec mon chat » – Mayumi Inaba

20 ans chat

Mon avis: Voilà un livre qui, je le savais d’avance, allait beaucoup résonner en moi puisque j’ai moi-même eu la chance de passer 20 ans de ma vie en compagnie d’une petite boule de poil d’amour qui me manque chaque jour cruellement. A peine le titre lu que j’embarquais ce roman avec moi direction la caisse de ma librairie. Comme prédit, j’ai en effet beaucoup aimé ce roman (autobiographique), qui se lit d’une manière très agréable, très rapide. L’histoire m’a bien entendu touchée, et je me suis reconnue à plusieurs égards dans les sentiments et réactions de la maîtresse de Mî, qu’elle a trouvé abandonné sur son chemin alors qu’elle n’était qu’un chaton. Tout au long du roman, on va pouvoir suivre en parallèle les destins de ces deux âmes très touchantes. J’ai aussi beaucoup apprécié certains des petits poèmes qui ponctuent la fin de chaque chapitre.

Quatrième de couverture: Tout a commencé avec la rencontre d’un chaton égaré. Une boule de poils vaporeuse accrochée de toutes ses griffes au grillage d’un jardin. Une chatte friande de sardines et de bonite aigre-douce, qui va s’introduire dans la vie de cette habitante de Tokyo (qui ressemble beaucoup à l’auteur) pour très longtemps. Mî va partager avec elle quatre-vingts saisons, la rendre sensible à l’odeur du vent, aux signes de la nature, à la température de la lumière, et accompagner chacune des transformations de sa vie. Car ce roman étoilé de poèmes est aussi celui d’une femme traversée par la soif d’écrire, qui tous les soirs égrenait sur le papier des choses qui apparaissaient, ou disparaissaient, les yeux posés sur Mî blottie à ses côtés. La malicieuse chatte va se transformer, avec la vieillesse, en une belle endormie, et sa maîtresse, presque sans s’en apercevoir, va devenir écrivain…

Note: 8.5/10

****

« Nord contre Sud » – Jules Verne

nort contre sud

Mon avis: Croyez le ou non, il s’agissait là de mon premier roman de Jules Verne! Et non, je n’ai pas eu envie de commencer par les classiques « 20.000 lieues sous les mers » ou « Le tour du monde en 80 jours », mais j’ai tout simplement craqué pour ce roman dont le thème m’interpelle toujours beaucoup: l’esclavagisme aux Etats-Unis (on en parlait déjà avec « La couleur des sentiments » de K. Stockett). J’ai été étonnée du style d’écriture de Verne, que j’attendais plus lourd et plus long en description (mais peut-être est-ce là une exception à ses autres oeuvres? A vérifier!). Je n’ai en réalité par eu l’impression de lire un roman écrit en 1887, si vous voyez ce que je veux dire. Il y a du suspens, des rebondissements, des informations historiques hyper intéressantes et des personnages auxquels on s’attache vite. Ce premier essai m’a vraiment donné envie de continuer dans les Voyages Extraordinaires de Jules Verne, et certain titres sont venus s’ajouter à ma liste de livres à lire !

Quatrième de couverture: Dans le sud des Etats-Unis, en pleine Guerre de Sécession. James Burbank possède une vaste plantation en Floride et de nombreux noirs y travaillent librement, Burbank les ayant affranchis de leur condition d’esclaves. Les voisins de Burbank, dont le méchant Texar, ne l’entendent pas ainsi et le soupçonnent de sympathie pour l’armée nordiste. Burbank a donc fort à faire pour défendre sa plantation, sa famille et lui-même contre Texar, en attendant que les  » fédéraux, nordistes, anti-esclavagistes, unionistes  » ne viennent prendre le contrôle de la Floride.

Note: 8/10

****

« Dérive sanglante » – W.G. Tapply

dérive sanglante

Mon avis: Le voici, le voilà: mon gros coup de cœur parmi mes dernières lectures! Il s’agit du roman de la box de mars d’Exploratology, qui avait pour thème le « nature writing ». Sur fond de polar haletant vraiment très bien écrit, Tapply nous emmène faire une partie de pêche à la truite dans les paysages foisonnants de la nature du Maine. Je n’y ai jamais mis les pieds et pourtant les moindres recoins des forêts, le clapotis des poissons qui remontent la rivière, les espaces sauvages et les centaines d’étangs me semblent désormais familiers. Je n’avais qu’à fermer les yeux pour me retrouver en plein cœur du Maine. Et puis, je sais que je le dis quasiment à chaque fois mais, vraiment, les personnes sont attachants (et c’est ce qui fait un bon livre, n’est-ce-pas?): tout d’abord Stoney, homme sans passé pour qui la collaboration avec la police sur l’enquête pour le meurtre de son meilleur ami va faire rejaillir des souvenirs lointains, et puis son fidèle chien, Ralph, avec qui il a une relation qui m’a beaucoup fait sourire, et enfin Kate, sa petite-amie mais aussi son patron, propriétaire de la boutique de pêche où il travaille. Vraiment, ce livre a été un réel délice à lire, et je n’ai pas pu m’empêcher de le lire en une journée, tellement je ne pouvais plus le refermer. Je vous le conseille vivement, surtout si vous aimez les polars !

Quatrième de couverture: Suite à un improbable accident de montagne qui lui a fait perdre la mémoire, Stoney Calhoun est un homme sans passé. Cinq ans après avoir quitté l’hôpital, une confortable somme d’argent en poche, il a refait sa vie dans le Maine et coule des jours paisibles entre la boutique de pêche où il travaille et sa cabane enfouie au cœur des bois. Jusqu’à ce que son meilleur ami disparaisse. Calhoun se lance alors sur sa piste et accumule les découvertes macabres. Au fur et à mesure, il se découvre d’inattendus talents d’enquêteur qui vont le confronter aux fantômes de son passé.

Note: 9.5/10

****

Et vous, quelles ont été vos dernières lectures? des coups de cœur à conseiller? 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s