Ma relation aux livres 

Bonjour les petits chats!

Je reviens vers vous aujourd’hui avec un article un peu plus personnel que ce que je vous raconte d’habitude… puisque je voudrais vous parler du lien un peu particulier que j’ai avec la lecture.

Comme vous le savez sûrement déjà, je lis énormément (depuis toute petite). J’ai d’ailleurs décider de monter mon challenge de cette année à 60 livres (étant donné qu’au moment où je vous écris ces lignes j’en suis à 33 livres et nous sommes début juillet). Ce challenge importe peu en soit, c’est simplement mon petit coté carré et planificateur qui ressort, le plus important pour moi est de lire et d’y prendre du plaisir. Si au cours d’une lecture, je me rends compte qu’un livre ne me plait pas, je ne me force pas à le terminer juste pour rajouter un livre au compteur, je passe tout simplement à autre chose.

Je tiens depuis janvier 2016 un Reading Journal, dans lequel je note toutes mes lectures, avec date de commencement et date de fin, le genre du bouquin, ma note et des mots-clés. Je regrette de ne pas avoir commencer cela avant (mais il me reste encore pas mal d’années de lecture pour rattraper cela n’est-ce-pas?). Je tiens également une liste des lectures abandonnées en cours de route et pourquoi.

Je ne saurai pas expliquer cette sensation étrange, mais la vision d’un livre m’apaise, je peux passer des heures devant ma bibliothèque à contempler mes romans. J’ai toujours besoin de voir un livre quelque part, sur la table du salon, de la salle à manger, sur ma petite table d’appoint, etc. Les livres font prendre vie à une maison.

biblio
Il est pas beau, mon bébé chat? 🙂

Je n’aime pas aller dormir si je n’ai pas un livre sur ma table de nuit. Même si je ne le lis pas avant d’aller dormir, ce n’est pas grave. Il est prêt de moi. De la même manière, après avoir allumé mon ordinateur au bureau le matin, je pose mon livre à coté, bien en vue, pour patienter jusqu’à ma pause midi (je n’ai pas toujours mes collègues autour de moi au boulot et je suis souvent seule, donc j’en profite pour avancer de quelques pages dans ces moments là).

Je suis plutôt de ceux qui préfèrent passer une soirée « mamy » posée chez soi dans un fauteuil confortable avec un bon livre à la main que de sortir en boite. Ce n’est pas que je suis asociale (loin de là), mais je me sens plus satisfaite et en paix avec moi-même après une soirée relax à lire qu’une soirée cocktails et dancefloor (même si, bien entendu, de temps en temps ça fait du bien de se lâcher aussi!).

J’ai besoin de lire tous les jours, ne fût-ce que quelque pages (mais j’ai la chance de rentrer chez moi assez tôt donc je trouve toujours le temps d’avancer dans mes lires!). La lecture me permet de m’évader, de voyager. Je dirais même plus: lire me soulage, c’est une sorte de thérapie. Il s’agit d’un point capital de mon épanouissement personnel. Quand je lis un livre, je me sens apaisée. Je plonge en général assez rapidement dans une histoire et le monde autour de moi s’évanouit alors, je suis transportée.

C’est dingue tout ce que l’on peut apprendre d’un livre, même de simples romans (et pas forcément des livres de développement personnel). Au-delà du vocabulaire enrichi et de la culture générale développée, je pense qu’un livre peut aider à mettre des mots sur ses propres émotions et à les gérer mieux quotidiennement. On peut s’identifier aux personnages et, par effet miroir, se comprendre mieux soi-même. J’ai l’impression de m’apprivoiser un peu plus chaque jour grâce à la lecture. Les livres sont une mine d’or, pour tellement de choses…

Voilà pour ce lien indescriptible que j’ai avec la lecture! Je pourrais en parler pendant des heures, mais je pense avoir pu faire passer l’essentiel de ma passion et de mes réflexions personnelles dans cet article.. J’espère que ça vous a plus, que vous vous reconnaissez un petit peu là-dedans ou qu’il aura, peut-être, éveillé en vous la volonté de lire plus (qui sait? ça me plairait bien moi d’être à l’origine de ce genre de pulsion!).

Je vous dis à bientôt mes chatons!

Publicités

2 réflexions sur “Ma relation aux livres 

  1. Je te comprends parfaitement 🙂 J’ai aussi ce besoin de lire tous les jours, le soir après le travail et le weekend, c’est ainsi que j’arrive à me ressourcer, à me détendre, à m’évader et oublier le stress. Pour d’autres c’est la cigarette, bah moi ce sont les livres lol, c’est ma drogue. Tout comme toi, je préfère de loin une bonne soirée cosy sous un plaid et un bon livre plutôt qu’une sortie en boite. On me surnomme d’ailleurs « mamie » parfois xD

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s