Le Prix des Lecteur 2018: mon retour d’expérience

Bonjour les chatons!

Vous le saviez déjà (ou peut-être pas, mais dans ce cas je vous renvoie vers cet article) mais j’ai eu la chance cette année de faire partie du jury du Prix des Lecteurs 2018 pour Le Livre de Poche. 

prix

J’ai donc eu l’occasion de recevoir, au cours de ces 7 derniers mois (de février à août), 22 livres à lire. Cela fait donc 3 livres par mois (sauf en juin, où nous en recevions 4) qu’il me fallait lire et décider ensuite lequel parmi ces trois livres me plaisait le plus et que je souhaitais retenir pour la compétition. Je devais alors écrire une critique de ce livre afin de valider mon vote.

Ce sont donc en toute logique 7 livres qui ont été pré-sélectionnés et parmi lesquels j’ai dû voter à nouveau début septembre pour élire le livre qui, selon moi, méritait de recevoir le prix des lecteurs cette année. Nous étions 131 jurés à voter, et nous ne sommes pas encore au courant du livre qui remporte le livre cette année. Le voile sur le grand gagnant a été levé au cours d’une soirée spéciale hier soir à Paris (à laquelle je n’ai malheureusement pas pu assister).

Je vous mets ici la liste des 22 romans que j’ai reçu par mois et, en gras, celui pour lequel j’ai voté à chaque fois.

Février

  • « Joyeux suicide et bonne année », Sophie de Villenoisy
  • « Today we live », Emmanuelle Pirotte
  • « New-York Odysée », Kristopher Jansma

Mars

  • « Le dernier des nôtres », Adélaïde de Clermont-Tonnerre
  • « La mélodie familière de la boutique de Sung », Karin Kalisa
  • « Les douzes portes de la maison du Sergent Gordon », George Makana Clark

Avril

  • « La valse des arbres et du ciel », Jean-Michel Guenassia
  • « Par amour », Valérie Tong Cuong
  • « Mer agitée », Christine Desrousseaux

Mai

  • « Les cygnes de la cinquième avenue », Mélanie Benjamin
  • « La ballade de l’enfant gris », Baptiste Beaulieu
  • « La vie ne danse qu’un instant », Theresa Révay

Juin

  • « No home », Yaa Gyasi
  • « Elle voulait juste marcher tout droit », Sarah Barukh
  • « La délicatesse du homard », Laure Manel
  • « Gaspard ne répond plus », Anne-Marie Revol

Juillet

  • « Petits secrets, grands mensonges », Liane Moriarty
  • « A la lumière de ce que nous savons », Zia Haider Rahman
  • « Looping », Alexia Stresi

Août

  • « La solitude des femmes qui courent », Julie Printzac
  • « Mon dernier continent », Raymond Midge
  • « Les milles talents d’Euridice Gusmao », Martha Batalha

 

Au final, les 7 titres pré-selectionnés par l’ensemble des jurés ont été:

Février : New-York Odyssée de Kristopher Jansma

Mars : Le Dernier des nôtres d’Adélaïde de Clermont-Tonnerre

Avril : Par amour de Valérie Tong Cuong

Mai : La vie ne danse qu’un instant de Theresa Revay

Juin : No Home de Yaa Gyasi

Juillet : Petits secrets, grands mensonges de Liane Moriarty

Août : Mon dernier continent de Midge Raymond

… donc globalement l’ensemble des livres pour lesquels j’avais voté (sauf un – celui du mois de mai). Comme quoi, j’avais les mêmes goûts que la majorité des votants. Mon choix final n’a pas été hyper simple car, parmi les 7 livres, deux avaient vraiment retenu mon attention et ont été des coups de cœur: mes deux chouchous étant « No Home » et « New-York Odysée« . Et heureusement que « Les cygnes de la cinquième avenue » n’a pas été retenu car cela aurait encore plus compliqué mon choix (si vous avez l’occasion de découvrir ce livre qui retrace, de manière très romancée, un moment de la vie de Truman Capote, n’hésitez pas, j’ai adoré!).

Mais alors.. pour qui ai-je voté? (roulement de tambours..) Hé bien, cela n’a pas été évident.. mais j’ai finalement décidé d’encourager une toute nouvelle plume montante de la littérature (ce livre étant son premier roman) et, surtout, d’acclamer cette magnifique première prestation en votant pour « No Home » de Yaa Gyasi. Pour le résultat final je vous fais patienter encore un peu (oui, je suis cruelle).

Au final, mon avis sur cette expérience est globalement très positif, mais avec quelques petites zones d’ombre tout de même! C’est super chouette de recevoir tous les mois des livres dans sa boite au lettre, surtout quand on est une addict de la lecture comme moi. C’est très valorisant d’être impliquée dans un tel projet littéraire et de savoir que notre avis a un poids dans la balance finale. Les échanges avec les autres jurés sur la page Facebook dédiée sont très enrichissants et les gens hyper sympathiques.

Cependant, j’ai été vraiment déçue de la sélection générale des 22 livres cette année.. s’il est vrai qu’il y avait quelques pépites, j’ai trouvé que, pour le reste, les romans envoyés n’étaient vraiment pas terrible et que ‘ça ne volait pas très haut’: je pense notamment à des titres comme « Joyeux suicide et bonne année », « La délicatesse du homard », « Gaspard ne répond plus » ou « La solitude des femmes qui courent » qui ne sont pas du tout des romans à mon goût, que je considère plus comme « des romans de gare » (attention, je n’ai rien contre mais c’est juste que je ne m’attendais pas à ce style de littérature dans une sélection pour un prix littéraire renommé comme celui-ci) et pour lesquels je me suis forcée à lire (et il y en a même que j’ai abandonné purement et simplement parce que c’était vraiment trop horrible, tant sur le point de l’écriture que de l’histoire). De plus, j’ai également trouvé que la sélection n’était pas assez variée.. sur les milliards de thématiques qu’on aurait pu rencontrer avec ces 22 livres, 5 traitaient de la deuxième guerre mondiale. Ce n’est déjà pas spécialement ma période de prédilection quand je lis un roman, mais alors là autant vous dire que j’en avais soupé de la guerre.

En bref, je m’attendais vraiment à avoir pleins de super chouettes romans tous les mois, à avoir un choix cornélien à faire à chaque vote mais, au final, je ressors de cette expérience avec (seulement5 belles découvertes et livres que je vais conserver dans ma bibliothèque.. 5 sur 22. (Tu l’auras compris si tu es fort en maths: certains mois j’ai vraiment du voter par dépit). Je trouve ça assez rude comme ratio. Je sais que je suis probablement un peu difficile et que j’ai des goûts littéraires qui peuvent être assez prononcés mais je sais que je ne suis pas la seule à être déçue de la sélection générale car c’est souvent ressorti dans le groupe Facebook.

Bon et alors.. qui a gagné le prix finalement? Et bien figurez-vous que cette année nous avons eu droit à un ex-æquo entre deux finalistes, il y a donc deux prix qui ont été remis:

  • un prix ‘littérature française’ remporté par… « Par Amour » de Valérie Tong Cuong
  • un prix ‘littérature étrangère’ remporté par… « No Home » de Yaa Gyasi

(Youpie, mon chouchou a donc remporté la course 🙂)

 

Le mot de la fin? (de ce très long article!) Je suis tout de même ravie d’avoir participé à cette édition 2018 et j’encourage tous les fans de lecture à tenter l’expérience! Pour l’année prochaine, je laisse donc ma place à de nouveaux jurés et je vais essayer de m’inscrire à d’autres prix  littéraires 🙂 Je vous tiens au courant, bien entendu!

 

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s